Notre smartphone peut nous rendre malade!

Notre smartphone peut nous rendre malade!

 

digital detox

Peur, stress, dépression, hallucination, nomophobie, FOMO, anxiété, voici quelques-unes des conséquences liées à l’utilisation intensive de notre smartphone.

 

Si notre smartphone peut nous rendre bien des services, de récentes recherches démontrent qu’il présente également des risques importants pour les utilisateurs hyper-connectés.

 

Le smartphone est de plus en plus présent dans notre quotidien. La récente Enquête Deloitte « Global Mobile Consumer Survey » démontre que 58% des Belges déclarent avoir leur portable avec eux 24h sur 24h ; 40% des 18/24 ans le consulte moins de 5 minutes après le réveil et même 41% le regarde régulièrement au milieu de la nuit !

 

Des chercheurs ont également mis en évidence chez les utilisateurs hyper-connectés une plus grande probabilité de souffrir de certains problèmes psychologiques tels que l’anxiété, la dépression ou l’addiction.

 

Les réseaux sociaux sont l’objet d’un véritable paradoxe. Ils sont censés nous apporter de la satisfaction et pourtant plus on les consulte plus notre ressenti est négatif après y être allé.

 

Il faut tenter de stopper le cercle vicieux afin de retrouver une vie sociale satisfaisante qui nous amènera à passer moins de temps sur les réseaux sociaux.

Et moins de temps passé sur les réseaux sociaux, c’est plus de temps pour développer une meilleure vie sociale dans la réalité. CQFD !

 

C’est peut-être le bon moment pour vous de retrouver une relation équilibrée avec votre smartphone grâce à un accompagnement pratique et de qualité avec Dclic-coaching.

 

 

Découvrez l’article complet en cliquant ici.

 

 

Envie de reprendre le contrôle sur vos connexions numériques, alors découvrez notre coaching des 3 clics© avec Dclic Coaching.

Reprenez

le contrôle sur vos connexions numériques

en 3 Clics©

digital detox coaching