jeunes mamans décrochez des écrans !
actualités numériques

Les actualités de la planète Dclic:

Blaise Mao et Thomas Saintourens

L'actualité de la planète Dclic du 26 mai 2016:

 

" jeunes mamans, décrochez des écrans ! "

 

 

Des chercheurs australiens préconisent aux mamans d’enfants en bas âge d’éviter toutes formes d’écrans (tablettes, smartphones…) pour réduire leur niveau de stress, déjà élévé avec des nuits courtes et des journées très chargées. Une digital detox doit permettre d'éviter le burn-out numérique.

 

Cette nouvelle étude, publiée dans la revue Plos, associe le temps passé devant les écrans et le risque de développer des troubles anxieux. Ce sont principalement les femmes âgées de 25 à 34 ans qui sont concernées, car cette tranche d’âge est la plus connectée à Internet et aux réseaux sociaux.

 

Les chercheurs de l’université de Deakin en Australie ont suivi 528 mères australiennes, âgées de 37 ans en moyenne, dont les enfants avaient entre 2 et 5 ans. Près de 30% d’entre elles présentaient des symptômes d’anxiété.

 

Sur un questionnaire, elles ont indiqué le nombre d’heures passées devant des écrans (télé, ordinateur, smartphones et tablettes) pendant leurs loisirs et week-ends. Leur niveau de stress, correspondant à la semaine écoulée, a été mesuré à l’aide d’une échelle de critères d’anxiété prédéfinie.

 

Selon les résultats, le fait de passer de longues périodes devant écran est clairement liée à un niveau d’anxiété plus élévé. De plus, chaque heure supplémentaire passée devant l’écran a généré un niveau d’anxiété augmenté. Regarder la télévision n’a en revanche occasionné aucun stress.

 

L’étude révèle par ailleurs que le temps consacré au sport ne contrebalance pas les effets négatifs liés aux nouvelles technologies. Les participantes sportives qui passaient beaucoup de temps à naviguer sur le web montraient des risques d’anxiété aussi élevés.

 

Alors comment mettre en place d’autres comportements quand on court toujours après le temps ? Les chercheurs invitent les jeunes mamans à faire une “digital detox” et décrocher des écrans. Pour trouver la motivation et rendre la cure ludique, on peut même se lancer un défi entre amies pour débrancher.

 

Pour sortir d’un mode de vie trop sédentaire lié aux écrans, plusieurs initiatives existent telles une promenade, des exercices de streching ou encore se coacher en déterminant des temps de navigation maximum, de 20 à 30 minutes, par exemple.

 

Enfin pour déstresser tout en améliorant la qualité de vie de famille, il est conseillé de lâcher les tablettes dans le lit, pendant les repas, les balades et en vacances.

 

Avec AFP.

Reprenez

le contrôle sur vos connexions numériques

en 3 Clics©

digital detox coaching